Une meilleure gestion du temps limité en épreuve:

Mieux gérer son temps durant une épreuve permet de ne pas paniquer, ne pas se déconcentrer et même d’éviter les hors-sujets.

Cela nous est arrivé à tous au moins une fois, d’avoir , peu ou mal réviser et d’arriver pas très confiant devant sa copie d’examen, puis de se jeter sur le sujet. En sortant, nous nous apercevons en parlant avec nos amis que nous sommes vraisemblablement passés à côté du sujet!

Et, il ne reste plus qu’à prier pour que ça passe !

Alors, comment éviter la panique ?

Commencer par relire votre cours tranquillement la veille, mais cela suppose que vous l’ayez déjà compris et étudié au fur et à mesure auparavant. Puis, éteignez la lumière et dormez au moins 8 heures du sommeil du juste.

The D Day :

Ne vous précipitez pas, lisez le sujet en entier une première fois, sans rien faire d’autre.

S’il y a un texte, commencé par ce dernier et lisez au le moins deux fois.

Lors de la première lecture commencez à vous poser les questions suivantes :

  • A quelle partie du cours/du programme revoie ce sujet ?
  • Quelle période de l’année ? Est-ce que je me souviens de ce qu’on a fait ?
  • Quelles sont les attentes du correcteur sur ce type de sujet ?
  • Avec quel(les) autre(s) cours ou notion(s) dans l’année ou dans ma scolarité ce sujet entre-t-il en résonance ?
  • Quelle est la meilleure méthode de rédaction pour ma réponse ou présenter mon raisonnement?
  • Y a -t-il des choses obscures dans la formulation du sujet ou redondantes au niveau du type de réponse que je suis capable d’apporter ? (au quel cas, soulignez les et à la deuxième lecture essayez de voir, si quelque chose ne vous a pas échappé.)

Procédez à la deuxième lecture avec un brouillon, oui j’ai dit un Brouillon !

Notez dans l’ordre toutes les idées qui vous passe par la tête.

Vous les ordonnerez après en les numérotant par rapport aux n° des questions/exercices ou en leur attribuant une lettre par rapport à l’articulation d’un raisonnement discursif ou argumentatif.

Gestion du temps sur la dissertation en sciences humaines 

C’est une dissertation, vous avez une bonne plume ( id est : vous savez rédiger) et c’est un enseignement de spécialité.

Ne perdez pas de temps en rédigeant tout et recopiant tout (au risque de ne pas terminer) et choisissez une forme synthétique comme un tableau à 3 colonnes.

Rédigez uniquement une introduction d’une page au moins et dès le début une conclusion ou des éléments de réponse à la problématique et prévoyez déjà une ouverture du sujet.

La première impression est la bonne.

Consacrez à cette analyse du sujet et à la rédaction de l’introduction entre 1 heure et 1 heure 15 min, si vous avez 4 heures.

Relecture OR NOT relecture ?

Là encore, n’attendez pas la fin ou ne vous imposez pas le stress de la montre à essayer de garder un temps hypothétique pour cela.

Faites le au fur et à mesure.

Vous devez de toutes façon articuler votre raisonnement en ménageant des transitions, alors relisez votre partie et la problématique, puis rédigez la réponse complémentaire à cette dernière et annoncer ce que vous allez aborder dans la partie suivante.

La cohérence rhétorique en sera renforcée.

Tout sera beaucoup plus logique pour votre correcteur.

Vous aurez aussi plus de temps pour soigner la dernière impression, en rédigeant une conclusion complète et méthodique.

Avez-vous aussi déjà vécu cette situation? Laissez nous un commentaire en nous racontant la story de votre magistral hors-sujet 🙂

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.