Trouve un #job, apprends l’#anglais

#ORIENTATION

En fin d’études, tu cherches par où commencer?

Tu as du mal à trouver un stage et tu as l’impression que les descriptifs de poste ne peuvent correspondre à aucun des candidats de ton profil, tout juste sorti d’Ecole.

#C.V.INTERNATIONAL

Le conseil que je donnerais dans ce cas, c’est de prendre le temps de faire une première expérience qui t’apporte non plus juste un stage indécrochable où tu vas être hyperexploité et sous payé, mais un profil valorisant.

Londres est la cour des grands susceptible de booster ton C.V.

Tu vas apprendre l’anglais, le vocabulaire de l’entreprise, de ton domaine de spécialité et te créer ainsi un C.V. international.

Ainsi, tu auras vu ce qui se fait chez les meilleurs, les plus performants du marché et tu auras davantage de recul et de confiance en toi une fois rentrer en France pour négocier un salaire digne de ton niveau.

Tu auras ainsi un C.V te singularisant suffisamment.

« stand out from the crowd. »

Tu auras aussi plus de recul sur les vrais besoins de l’entreprise et les annonces t’impressionneront moins pour rédiger sereinement tes lettres de motivation.

Qu’est ce QU’UN #B.A. ?

Un #brand #ambassador!

C’est sûr, tous les titres donnés aux métiers sont plus géniaux en anglais.

C’est un job que l’on exerce au sein d’une agence #marketing, il en existe beaucoup à Londres. Mais attention toutes ne se valent pas et elles ont des spécialités très différentes.

L’ agence est parfois chargée dans une négociation b2b d’une campagne publicitaire pour une marque, une entreprise. Elle peut aussi être chargée de vendre le produit avec une offre de lancement, super promo à l’abonnement pour le client et super intéressement pour les ventes pour le BA.

Vous pouvez être chargé d’animer, voire même de créer un #event pour que les utilisateurs aient en mémoire une bonne expérience et reviennent ensuite seuls vers la marque.

On peut vous demander de distribuer gratuitement le produit ou flyer de réduction pendant ou après l’animation.

Le B. A. peut aussi avoir pour mission de recueillir sur le terrain l’avis des consommateurs.

L’idée est de donner une image sympathique, ultra accessible de la marque.

C’est un métier très formateur, si tu aimes le marketing et l’anglais n’hésite pas.

Les agences londoniennes :

Si tu es créatif, celle-ci te conviendra:

ID agency, c’est rémunéré à la mission, mais 3 fois ce que tu gagnes sur ce laps de temps avec un salaire.

Si tu cherches une expérience marketing du #b2b et que tu es #fluent:

IBA global

Si tu veux quelque chose d’unique sur un C.V. international et que tu es davantage orienté sur la vente et le b2c:

Team Spirits, agréée pour pouvoir recruter en aéroport et spécialisée dans des prestations événementielles b2b.

GOOD LUCK!

Break news sur le Brexit et Erasmus

Cela peut être intéressant de le savoir à l’avance, surtout si vous êtes étudiants et si vous vous destinez à des études en langues.

Annonce de l’Education Nationale au sujet des conditions d’échanges linguistiques et séjour en Angleterre après le Brexit, à partir de janvier 2021.

Quoiqu’il en soit, dites vous qu’avant l’Europe et les années 90, beaucoup de gens ont voyage ont appris l’anglais.

Et tant qu’à demander un visa, vous irez peut-être de préférence dans un autre pays anglo-saxon !

#LETTRES #PHILO #BAC Quelle vision l’existentialisme donne-t-il de la condition humaine ?

Le Désespoir :

Apparu après la deuxième guerre mondiale, ce mouvement intellectuel permet à Jean-Paul Sartre d’exposer sa vision assez pessimiste du monde et de la barbarie du XXème.

Il partage cette philosophie avec sa femme,Simone de Beauvoir, et son ami Albert Camus ainsi que Maurice Merleau Ponty.

L’existentialisme est par définition athée, il constate l’absurde de la condition humaine, par la nie tout principe supérieur capable d’ordonner le monde et en déduit ainsi l’absence de morale qui a conduit aux crimes contre l’humanité. Mais en niant les vérités éternelles et universelles, le sens de la vie humaine échappe, l’homme est livré à lui même et au désespoir, car les fondements de la morale son ruinés. Cela aboutit au nihilisme (en latin nihil=RIEN).Un siècle plus tôt, un autre philosophe démarre ce mouvement par ce constat :

« Nihilisme est l’homme qui juge que le monde tel qu’il est ne devrait pas être, et que le monde tel qu’il devrait être n’existe pas. De ce fait,l’existence (agir, souffrir, vouloirs, sentir) n’a aucun sens:de ce fait le pathos du en vain est le pathos nihiliste et une inconséquence du nihiliste. » Friedrich Nietzsche (voir aussi doctrine de Schopenhauer fin XVIIIe qui l’a influencé).

« L’homme sans aucun appui et sans aucun secours est condamné chaque instant à inventer l’homme. » Sartre

Il n’y a pas de principe divin, pas de « nature humaine », pas de destin, pas de bien ou de beau en soi. Rien pour redonner, dans ces circonstances historiques, sa dignité et un sens supérieur à l’existence humaine.

L’homme moderne est ainsi confronté au néant, il ressent l’angoisse existentielle.

Cette doctrine montre la misère de l’humaine condition et lui refuse toute forme de consolation que ce soit par les idéaux ou la religion.

Tout est permis

Les atrocités des génocides au XXème siècle semble relevé d’une dénaturation de l’être humaine et chaque intellectuel analyse son temps en proposant sa vision du monde. Le monde a basculé dans ce qu’ Hanna Arendt, sans être existentialiste, nomme le « tout est permis, tout est possible » du totalitarisme. L’amoralité n’est pas une propagande de philosophes, elle est celle des régimes fascistes et nazis. Les intellectuels contemporains des guerres civiles et mondiales se contentes de constater que ni la transcendance,la morale des religions révélées, ni l’immanence,le respect de la dignité de l’être naît de l’appartenance de tout un chacun à l’humanité, n’ont été des freins suffisants pour éviter le pire. On peut objecter qu’il a bien fallu que certains garde ces principes avec rage et courage pour entre en résistance et qu’ils ont vaincu. Mais on se place du point de vue d’intellectuels devenus impuissants alors qu’ils étaient en Europe le fleuron de la culture, de la civilisation. Comment dès lors ne pas être un imposteur ?

Ce qui se passe c’est que les états totalitaristes du XXe siècle ont plongé les masses dans l’abrutissement et l’absence de distinction entre le bien et le mal.

La distinction entre le bien et le mal disparaît et toutes les actions se valent.

Tous coupables, donc tous innocents. Malédiction de l’absence de justice possible, avec de l’oppression de la force et du nombre dans les états violents manipulant les foules.

Au siècle précédent des écrivains russes, dans le contexte de la répression des révoltes paysannes à cause des famines, ont aussi constaté le malheur de la perte des valeurs dans leur société où le crime fratricide de la guerre civile est devenu légitime et même glorifié ou en tout cas impuni-ssable :

Fiodor Dostoievski

(1821-1881)

a lui aussi constaté en son temps ce

« tout est permis » qui conduit à l’anarchie

Tolstoï ,

qui inspira Gandhi avec la réflexion sur les violences

d’état dans Le Royaume de Dieu est en vous,

dénonce aussi l’obéissance aveugle à l’Etat et à l’Eglise qui justifient le crime qu’ils font commettre aux jeunes paysans contre leurs semblables.

Tous les intellectuels ne rejettent pas la foi mais leur jugement reste sans appel quand à l’existence humaine dans les excès contemporains :

« Le XXIe siècle sera spirituel ou ne sera pas. » André Malraux 1901-1976 in La Légende du Siècle 1972.

La Solitude

Comment ne pas être un imposteur quand on est un homme d’esprit, alors que toutes les lumières de l’esprit semblent s’être éteintes ?

Avouer le sentiment d’angoisse existentielle, la vérité première pour Sartre sur l’existence humaine c’est ce sentiment universel de solitude et d’isolement. L’homme se sent étranger au monde et incapable d’atteindre les autres (voir le roman de Camus L’Etranger). L’homme est fondamentalement seul face à son destin, ses choix. Ce n’est pas en trouvant sa place, une fonction, une relation au sein de la communauté qu’il se définit, qu’il trouve des repères suffisant ou un remède à cette angoisse. Il est comme le Sisyphe 1944 d’Albert Camus condamné à toujours faire l’effort d’être le seul responsable de ses actes quand bien même la tâche ou les circonstances dépassent, comme le rocher de ce personnage mythologique, ses capacités individuelles. La position éthique est rendue si difficile que le personnage apparaît tour à tour comme pathétique, héroïque et suicidaire quelle que soit l’issue.

Une petite transition dans le cours de notre réflexion sur l’existentialisme

Il apparaît dons que l’existentialisme sartrien donne une vision plutôt pessimiste de la condition humaine, car il participe d’un constat amer de l’abomination du crime contre l’humanité et du jugement qui en découle sur la misère de l’humanité sans Dieu.

La foi, la morale, les grands idéaux sont restés impuissants face à la barbarie, il faut inventer une autre manière de se positionner intellectuellement pour échapper à la folie et au désespoir.(voir la biographie de Stefan Zweig et Primo Levi).

Comment échapper aux dérives de l’amoralité nihiliste et au déterminisme selon lequel toutes les actions humaines sont liées à des causes ou facteurs extérieurs, parfois antérieurs à l’existence d’un individu ? Comment la pensée peut elle encore libérer l’homme et retrouver du sens ?

AFFIRMATION D’UNE LIBERTÉ RADICALE

Pourquoi continuer à écrire si l’existence est dénuée de sens ?

Vous avez certainement tous déjà entendu la maxime de Sartre « l’existence précède l’essence », alors approfondissons un peu cette réflexion avec lui :

« Cela signifie que l’homme existe d’abord, se rencontre, surgit dans le monde, et qu’il se définit après.

 L’homme, tel que le conçoit l’existentialiste,s’il n’est pas définissable, c’est qu’il n’est d’abord rien. Il ne sera qu’ensuite, et il sera tel qu’il se sera fait.

Ainsi, il n’y a pas de nature humaine, puisqu’il n’y a pas de Dieu pour la concevoir.

L’homme est seulement, non seulement tel qu’il se conçoit, mais tel qu’il se veut. » in L’Existentialisme est un humanisme, coll. Folio essais, p.29 ,1946

Jean-Paul Sartre

Le versant positif de cette vision radicale de la condition humaine, c’est que l’homme est absolument libre. Son existence ne dépendant ni de Dieu, ni des principes supérieurs.

Il doit décidé et conféré par ses actes un sens à son existence.

L’existentialisme ne reconnaît aucun déterminisme, aucune fatalité capable d’entraver la liberté de l’homme. Il doit poser des choix et y conformer ses actes en toute conscience. Cela peut nous conduire à nous interroger sur les exigences intellectuelles de cette « conscience » qui a tant fait défaut. C’est une éthique individuelle, une discipline qui consiste à faire ce que les philosophes ont toujours fait du reste, s’interroger, interroger son époque (ils vulgarisent cette discipline quotidienne par la pratique de l’écriture en tant que romanciers) et faire de choix assumés en posant des actes publics en accord avec leurs convictions.

En ce sens, l’existentialisme est une philosophie de la liberté.

L’ENGAGEMENT COMME MORALE

Il n’y a rien pour nous déterminer avant d’avoir l’expérience matérielle du monde, donc comment suivre d’emblée les principes d’une morale judéo-chrétienne ou autre…laïcisée ou non d’ailleurs.

Mais cela ne veut pas dire que tout soit permis. L’excuse ne peut plus être d’avoir obéi à une pression de groupe, tout se passe dans l’effort que fait la pensée individuelle pour déterminer si la situation concrète dans laquelle l’individu se trouve est conforme à la dignité humaine. L’existentialisme est bien un humanisme comme beaucoup de courants de pensée précédents, car il rend à l’homme moderne sa dignité par l’engagement de sa responsabilité individuelle :

«Il est impossible que l’homme soit mis contre sa volonté dans une situation contraire à sa conscience . » Léon Tolstoï, d’abord influencé par le nihilisme, puis par la doctrine chrétienne.

En tout état de cause, l’homme doit lutter, résister contre tout ce qui tend à nier sa liberté et celle des autres. Cela conduit non à une morale de principes, normative et héritée d’une tradition ou d’une sagesse immémoriale innée ou acquise, mais à une morale de l’action et de l’engagement en société, une éthique d’interrogation et de vigilance sur le fait politique, car la conscience collective n’existe pas, les choses ne vont pas aller bien d’elles-mêmes si l’individu ne s’investit pas et fait confiance aveuglément aux autres, à l’institution. La responsabilité étant par définition individuelle et en plus ponctuelle. Il devient alors pour eux d’autant plus important de vulgariser ces idées, que l’intellectuel ne peut plus être une conscience isolée dans le temps.

LA COMPAGNIE: une nécessité !

L’existence humaine se définit également par le rapport aux autres. L’existentialisme est parfois mal compris comme une individualisme de dandy, peut-être à cause de sa popularité auprès des adolescents avec le fameux titre « L’enfer,c’est les autres » de la pièce Huis Clos de Sartre en 1944 .

Non seulement, il n’y a pas d’engagement sans action, mais il n’y a pas d’acte ou de discours qui pose l’existence de ma moralité sans qu’autrui constitue un obstacle ou un médiateur indispensable entre moi et moi-même. L’homme vit au milieu des autres et doit se définir par rapport à eux. En même temps par tradition philosophique, il serait étonnant que l’on ne fasse pas place au dialogue philosophique avec l’autre comme témoin, rencontre ou obstacle à sa pensée ou son engagement afin d’agir sur le monde et ne pas sombrer dans l’impuissance ou le désespoir de la solitude existentielle. Camus sur la nécessite de trouver l’autre : « l’absurde naît de cette confrontation entre l’appel humain et le silence déraisonnable du monde ».

L’homme conscient et responsable, qui s’engage dans son temps et fait preuve d’une discipline constante dans cette éthique modernisée, est alors libre de créer lui-même ses valeurs et sa vie.

CONCLUONS 

Ainsi, Sartre et les partisans de l’existentialisme ne propose pas une pessimiste ou optimiste de la condition humaine, mais il semblerait bien plutôt qu’ils offrent à l’homme de quoi s’affranchir par une discipline de la conscience raisonnée responsable de son temps et une éthique de l’engagement. Le courant de l’Absurde offre, chez les romanciers, une philosophie de la résistance. Politiquement, les réflexions accoucheront de révolutions non-violentes et de mouvements de désobéissance civile.

Leurs idées ont parfois pâti de leur succès, entre vulgarisation et provocation, et l’on a eu tôt fait de résumer leur pensée alors qu’elle est un parcours intellectuel de plusieurs siècles face aux atrocités de l’histoire. L’homme moderne n’est plus protégé, ni soumis à des normes extérieures à sa propre expérience de l’existence et il est le seul à pouvoir donner un sens à la vie. La liberté de l’homme est primordiale, d’elle découle de la morale en société par les choix conscients à chaque instant.

Cours du Moma en ligne

Education artistique
Septembre 2008 – Juillet 2016: plus de 1 900 articles ont été publiés sur le site du Clic France. Vous pouvez retrouver ces contenus par date de publication ou par thématiques.


« Qu’est-ce que l’art contemporain? »: le nouveau cours en ligne gratuit du Musée d’art moderne de New york
13/01/2020 par admin


Le 11 janvier 2020, le Museum of Modern Art MoMA de New York a annoncé le lancement

d’un nouveau cours en ligne gratuit et massif MOOC intitulé

« What Is Contemporary Art? »

Disponible depuis le lundi 13 janvier 2020, sur la plateforme Mooc Coursera,

offre « un examen approfondi de plus de 70 oeuvres « .

Comment briller à l’oral ? Conseil pour la Smart Team, E. A. F. et autres exams…

Semer pour récolter :

étudier, réviser, participer…si vous voulez reprendre ces principes de base, je vous renvoie à l’article:
#Aller chercher la mention .

a) Gestion du stress et des révisions :


Les oraux blancs sont un excellent moyen de s’auto évaluer et apprendre à poser sa voix. La veille du jour J, il est préférable de fermer ses livres et de s’aérer un peu.
Si vous avez assisté régulièrement aux cours et travaillé raisonnablement, appris la méthode de l’exposé oral et préparé une révision de l’ensemble des textes, vous serez rassurés et vous vous serez donnés les moyens de réussir l’épreuve sans problème.
Pour réviser, réalisez des fiches de plan pour chaque texte, le fait de réécrire vous aidera à mémoriser. Il est très important de s’entraîner à lire à haute voix.

b)Conseil pour l’examen :

Arrivez un peu en avance, n’oubliez pas le descriptif, les livres et les jeux de photocopie ainsi que la convocation et une pièce d’identité. Ayez une tenue correcte. En entrant dans la salle, saluez l’examinateur « Bonjour Madame ou Monsieur » avec un sourire. Durant l’entretien un niveau de langue adéquat s’impose. On analyse votre maîtrise du vocabulaire et de la langue
Lors de votre temps de préparation concentrez vous, n’écoutez pas la personne qui passe, cela vous ferait perdre un temps précieux et les réponses ne sont pas forcément pertinentes pour votre extrait. Lisez votre texte deux fois et analyser la question posée pour orienter votre lecture.

Au brouillon, faites alors le plan détaillé avec titres et sous-titres (deux à trois parties et deux à trois sous-parties, sans rédiger entièrement), puis faites l’introduction et la conclusion en les rédigeant entièrement.
Une ou deux feuilles de brouillon suffisent pour noter de façon lisible et aérée les axes de lecture, les termes importants à rattacher. N’écrivez que sur le recto, numérotez si vous avez plusieurs feuilles, prendre des feuilles différentes pour l’introduction et pour la conclusion. Rassemblez posément vos souvenirs, pensez à la façon dont vous avez traité cet objet d’étude en classe. (Vous ne devez pas tout écrire, ni réciter par cœur ce n’est pas le but de l’exercice et on ne vous demande pas non plus d’épuiser exhaustivement le sujet en seulement 10 min !)
Le texte pourra être souligné au crayon à papier de façon à pouvoir le citer avec aisance.
Repérez le paratexte (dates, n°chapitre) et d’éventuelles notes pour bien situer l’extrait dans l’œuvre et son époque dès votre introduction.
A votre tour ! Respirez bien avant de commencer, veiller à avoir toute l’attention de l’examinateur. Articulez et parlez clairement. Essayez d’évitez les petites interjections du type « euh… », ne gesticulez pas trop. L’examinateur comprend votre émotion.

Faîtes de vraies phrases bien intelligibles et marquez une pause entre les parties en rappelant l’axe développé par une courte phrase. Utilisez des mots d’articulation : « par ailleurs, de même, enfin, pour conclure… »Levez les yeux de votre feuille. Il est beaucoup plus agréable qu’une personne vous regarde quand elle vous parle.

c) La lecture à haute voix :

Elle doit être expressive et tenir compte de la tonalité du texte. Il faut respecter la ponctuation et les poses imposées à la voix et faire les liaisons. Elle intervient généralement après la problématique et avant l’annonce des axes de lecture. La lecture est aussi admise en fin d’introduction.

d) Méthodes de présentation :

Ne paniquez pas, répondez calmement l’entretien est conçu pour rattraper éventuellement quelques points sur l’exposé. Le simple fait de se montrer ouvert à la discussion et de faire un effort de réflexion peut mériter une note honorable.

_ Sur l’appréciation personnelle : attention alors à formuler un avis argumenté sur le texte, car vous n’êtes pas jugés sur le fait que vous l’appréciez ou non.

On ne vous le dira jamais assez, soignez la méthodologie. Cela rend votre propos oral,clair et abordable par tous. Ce sont des règles générales qui vous aideront encore dans votre vie professionnelle à présenter vos projets à votre équipe ou même à obtenir un budget avec vos clients !

e) Entraînement :

Le système scolaire anglo-saxon multiplie les petits exercices oraux de présentation dès le plus jeune âge et sur n’importe quel sujet. Il n’y a pas comme en France l’exigence de l’expertise et de l’exhaustivité. Cela dit l’exigence intellectuelle française est très appréciée dans le monde du travail à l’international.
Mais ce qu’il faut retenir, c’est que les élèves ainsi formés sont à l’aise et décomplexés ensuite quand ils savent quelque chose dans un domaine pour l’exposer oralement.
Donc, prenez vous y dès le début de l’année, et essayez vous régulièrement à exposer quelques minutes votre point de vue sur un texte ou à redire les idées essentielles et concept ou notions littéraires que vous venez d’aborder en classe, c’est un bon exercice de révisions, cela créé aussi une mémoire affective à long terme et vous habitue à formuler à haute voix. Et, oui, les acteurs le savent, il faut aussi en passer par là et s’habituer à entendre sa propre voix, pour moduler ses inflexions et prendre conscience de la situation, en prendre le contrôle et gagner en confiance.

Vous pouvez aussi vous enregistrer, sur un logiciel comme audacity ou une appli dictaphone.

Personnellement, je préfère une présence. Et , il faut le faire quotidiennement, même si ce n’est qu’un quart d’heure. Il peut s’agir d’une personne de votre entourage capable de vous accompagner sur l’année, d’un professeur particulier ou même d’un animal de compagnie dévoué et tout ouïe.

Ce qu’apprécient les examinateurs :

Ayant passé de nombreux concours et examens, entraîné et interrogé des élèves à l’oral méthodique, je sais bien ce qu’attendent d’un candidat les examinateurs dans le cadre scolaire.

a) En Lettres, E.A.F., HIDA , HLP …

Avant tout proposer une lecture personnelle,un avis personnel, le prouver par des liens uniques entre les œuvres (cf. modèle de grille).

qu’est-ce qu’apprécier une œuvre ?

Avoir un point de vue nuancé, savoir saisir une dimension artistique, le respect d’une sensibilité particulière, les examinateurs y seront sensibles pour ces matières . Une vraie connaissance de l’oeuvre passe par deux aspects : l’études des notions scolaires et prérequis en terme de savoirs, et une confrontation personnelle d’un individu en formation avec une œuvre majeure du patrimoine.
La théorie du Lector in Fabula, d’Umberto Ecco, il n’y a pas de vrai ou de faux en littérature ou en art, il y a un sujet qui reçoit une œuvre d’art et lui donne un libre interprétation, parfois indépendante de la volonté du créateur ou de l’auteur. Conception moderne de l’herméneutique littéraire.
Cependant, je préfère assurer en connaissant les différents aspects de l’oeuvre:

la théorie du genre littéraire ou du mouvement,

la biographie de l’auteur

Cela offre des éclairages différents et on aurait tort de s’en priver surtout lorsqu’il faut ensuite disserter et assouplir des points de vues…
Vos examinateurs seront émus, si vous argumentez votre point de vue intelligemment voire passionnément, car ils savent eux que l’on peut relire une même œuvre dans sa vie et avoir des réactions tout à fait différentes. Tant il est vrai que la vision que l’on a d’une œuvre en dit davantage sur nous que sur l’oeuvre elle-même.

b) d’une façon générale exposés et autre projets transversaux… :

Il faut ménager la première et la dernière impression. Donc, soignez au brouillon la rédaction de l’intro. et de la conclusion avec une ouverture du sujet, un lien vers une autre oeuvre ou une question théorique sur le genre par exemple. Soyez précis dans la présentation du texte ou de l’oeuvre dans son contexte, énoncez clairement votre problématique et répondez y précisément en reprenant les principaux points de votre explication en conclusion.
Les examinateurs doivent suivre des grilles de notation, comment sont-elles faites ?
ici EXEMPLE de grille et
lien vers sujet zero.

CONCLUSION

Cela vaut pour les examens surtout, mais peut se passer différemment en concours.
Laissez nous savoir si vous souhaitez aussi des conseils spécifiques pour la préparation des concours ?
Même dans l’hypothèse où vous tombez sur un examinateur malveillant ou de mauvaise humeur, qui vous met des bâtons dans les roues, il y a une justice, il ne sera pas sur la prochaine épreuve, sachez que personne ne peut vous faire obstacle, car vous avez développé à ce stade des valeurs sûres : constance et persévérance d’où naît une assurance légitime, vous avez confiance en ce que vous savez ou savez faire.
Vous aurez ainsi une note qui vous donnera un plus ou moins bon rang dans le classement, mais vous êtes à votre place.
Je dirai même que si vous avez ce genre de mentalité, ce n’est pas uniquement la porte de ce concours que vous seriez capable d’ouvrir.
Comme disent les Américains, parfois moins « petit gobelet » que nous :

THINK BIG !
Vos échecs forgent un battant doué d’une éthique, vos détracteurs vous ont donné la rage, considérez qu’ils vous ont fait un cadeau.
Vous aurez peut-être un jour besoin de rebondir, de changer de vie.
D’ailleurs, pour ce qui ont une année sabbatique ou se prépare en candidat libre,

j’ai encore un autre conseil :
Multipliez vos chances!
Avez-vous pensé à passer d’autres concours dans la même branche
?

Autant rentabiliser vos efforts cette année!

Laissez nous savoir si vous souhaitez aussi des conseils spécifiques pour la préparation des concours ?

infos exams M.A.J. du 6 janvier

Brevet, baccalauréat, CAP et BEP : les dates des examens 2020
Publié le 26 décembre 2019 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)



Les dates

des épreuves écrites du diplôme national du brevet, du baccalauréat, du CAP et du BEP 2020 ont été arrêtées par le ministère de l’Éducation et de la Jeunesse.

Retrouvez-les sur Service-public.fr.


Diplôme national du brevet


Les épreuves écrites du diplôme national du brevet communes à tous les candidats se dérouleront les lundi 29 et mardi 30 juin 2020.

La session de remplacement aura lieu les lundi 14 et mardi 15 septembre 2020.

Certificat d’aptitude professionnelle (CAP)


Les épreuves écrites d’enseignement général du CAP se dérouleront les jeudi 4 et vendredi 5 juin 2020.

La session de remplacement aura lieu le jeudi 10 septembre 2020

Brevet d’études professionnelles (BEP)


Les épreuves écrites du BEP se dérouleront le mercredi 3 juin 2020.

La session de remplacement aura lieu le jeudi 10 septembre 2020.

Baccalauréat


Les épreuves écrites de français de première passées par anticipation au titre de la session 2021 et les épreuves écrites de français de terminale passées au titre de la session 2020, se dérouleront le mercredi 17 juin 2020 de 14h à 18h.

Les épreuves écrites du baccalauréat général et du baccalauréat technologique se dérouleront du mercredi 17 au mercredi 24 juin 2020.

Les sessions de remplacement auront lieu du 7 au 14 septembre 2020.

Les calendriers des épreuves du baccalauréat général et technologique pour les académies de la Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion et Mayotte, seront publiés prochainement.

Les épreuves générales écrites du baccalauréat professionnel

se dérouleront du mercredi 17 au mercredi 24 juin 2020. Les épreuves pratiques et écrites sur support informatique en Mathématiques-Sciences physiques et chimiques se dérouleront du lundi 25 mai au vendredi 5 juin 2020.

Les sessions de remplacement auront lieu du lundi 9 au lundi 16 septembre 2020.

À noter : Les résultats seront communiqués à compter du mardi 7 juillet 2020.

Les dates des épreuves orales et pratiques sont fixées par les recteurs, dans chaque académie.

Rappel : Les candidats aux examens reçoivent leur convocation environ trois semaines avant le début des épreuves. Le centre d’examens et le matériel autorisé y sont précisés. Lors de l’examen, le candidat présente sa convocation et une pièce d’identité en cours de validité avec sa photographie.

Une session de remplacement est organisée et réservée aux candidats inscrits qui n’ont pu se présenter à la session normale pour des raisons dûment justifiées.

Textes de référence
Bulletin officiel de l’Éducation nationale du 21 novembre 2019

Orientation: femmes et territoires, ingénieure martiniquaise


ESTELLE HILAIRE

Fondatrice de Karaïb 3DFort de France


Il existe encore peu de femmes exerçant des métiers d’ingénieur

Elle est ingénieure en fabrication numérique.

Et elle en est fière, car son parcours n’est pas linéaire. D’abord orientée vers le métier d’ingénieure biomédical, Estelle Hilaire a toujours été fascinée par l’innovation et les nouvelles technologies.

C’est après l’obtention d’un doctorat à Lyon qu’elle retourne en Martinique pour quitter le monde académique et valoriser les connaissances acquises. Une foule d’heures de brainstorming plus tard, Estelle lance avec son associé, William Caster, Karaïb 3D. Une entreprise de savoir-faire et services en conception 3D pour les professionnels et particuliers.

Création d’objets, réparation d’ustensiles, expertises pour les organismes privés et publics souhaitant intégrer des solutions 3D… Le quotidien d’Estelle est multiple.



QUEL EST LE SENS DE VOTRE ACTIVITÉ ? POURQUOI LA MENEZ-VOUS ?


En développant une activité d’avenir dans un département distant de la France métropolitaine, nous offrons à nos clients la possibilité de se fournir localement. Alors que l’importation implique des délais de livraison et un surcoût imposé par les taxes douanières.

Notre entreprise s’inscrit aussi dans une politique d’écodéveloppement en évitant le gaspillage d’énergies et de ressources et en contrecarrant l’obsolescence programmée. Nos déchets et rebuts sont retransformés en matière première pour nos imprimantes 3D et nous privilégions l’utilisation de plastiques biosourcés.

Nous réduisons la fracture numérique et favorisons l’e-insertion, en invitant le public à utiliser et à se former sur les machines du futur.







RACONTEZ-NOUS LE(S) DÉCLIC(S) QUI VOUS A/ONT POUSSÉE À ENTREPRENDRE ET LES CONSEILS QUE VOUS DISTILLERIEZ À CELLES QUI N’OSENT PAS ENCORE FRANCHIR LE CAP ?


J’estime qu’il est très important de pouvoir se réveiller le matin en ayant une motivation naturelle pour aller travailler, car le métier qu’on a choisi de faire nous stimule.

Il existe encore très peu de personnes exerçant mon métier, l’entrepreneuriat était la meilleure façon d’y arriver.

Mon conseil ? Il faut garder en tête de pouvoir vivre de sa passion. Je me donne à fond sans avoir besoin de motivation extérieure pour pratiquer mon travail en ayant un objectif économique : à la fois pour développer l’activité économique du territoire insulaire où je réside et également pour développer mes ressources personnelles.







AU QUOTIDIEN, QUELLES SONT VOS ASTUCES POUR PERDURER ET AFFRONTER LES DÉFIS ? COMMENT LE RÉSEAU FEMMES DES TERRITOIRES EST-IL UN OUTIL SUPPLÉMENTAIRE ?


Exercer dans un domaine totalement innovant, passionnant, versatile, à faire ce que l’on aime faire et nous permettre de contribuer à notre manière au développement économique de notre île est devenu extrêmement gratifiant. Malgré toutes les facilités scolaires dont j’ai disposé, il y a eu des moments de doutes et d’échec très souvent suivis de remises en question et de réussites.

Je sais qu’il y aura des difficultés au sein de la société que j’ai créée, mais je sais aussi qu’il y aura toujours une solution.

Il existe encore peu de femmes exerçant des métiers d’ingénieur et nous soutenons particulièrement les initiatives visant à les motiver et encourager.

Estelle HILAIRE

ACCUEIL

ORIENTATION PARCOURSUP MAJ. 20/12/19

OUVERTURE DU SITE PARCOURSUP 2020

Le site Parcoursup.fr 2020 ouvre le vendredi 20 décembre afin de permettre aux candidats de consulter les formations, d’affiner leur projet d’études et de se préparer à la phase de formulation des vœux.

les épreuves de contrôle continu du nouveau #Bac2021

Calendrier, notation, copies anonymisées, etc.

@CyrusNorth

vous en dit plus sur les épreuves de contrôle continu du nouveau #Bac2021 dans la nouvelle vidéo de

@lantisecheoff

Le contrôle continu est la grande nouveauté de ce BAC. Alors voilà quelques conseils pour assurer un maximum de points. L’oeil du tigre ?￰゚ムタ Une vidéo en partenariat avec le Ministère de l’Education nationale et de la jeunesse. —– Rappel des 3 périodes où vous passez des épreuves de contrôle continu : Au 2e trimestre de 1re, vous passez : • L’histoire-géo • Les langues vivantes LVA et LVB • Les mathématiques, si vous êtes en 1re technologique Au 3e trimestre de 1re, vous passez : • L’histoire-géo • Les langues vivantes LVA et LVB • Les mathématiques (pour les élèves de 1re techno) ou l’enseignement scientifique (pour les élèves de 1re générale) • Un enseignement de spécialité Au 3e trimestre de terminale, vous passez : • L’histoire-géo • Les langues vivantes LVA et LVB • Les mathématiques (pour les élèves de 1re techno) ou l’enseignement scientifique (pour les élèves de 1re générale) Vous pouvez découvrir le détail des épreuves de contrôle continu + des conseils révisions sur http://quandjepasselebac.education.fr… ——- Une vidéo écrite par : Cyrus North (@CyrusNorth) Greg (@Gregoire_A) – ——-

Suivez L’Antisèche sur : Twitter : https://twitter.com/lantisecheoff

Instagram : https://www.instagram.com/lantisecheoff/

HORIZONS21 FAIT PEAU NEUVE

La plateforme Horizons21 s’enrichit et accompagne les élèves de la seconde à la terminale dans leurs choix d’enseignements de spécialité et dans la conception de leur projet d’études supérieures.

CONSTRUISEZ VOS CHOIX DE SPÉCIALITÉS AU LYCÉE

Simulez vos combinaisons de spécialités et découvrez les perspectives de formations et de métiers qui s’offrent à vous.

Vous êtes actuellement en classe de…

La plateforme Horizons21.

■ 20.12.2019
OUVERTURE D’UNE PLATEFORME DÉDIÉE MA SPÉ MATHS

Le CNED Académie numérique a développé un service numérique pour les élèves de 1re générale qui suivent l’enseignement de spécialité mathématiques. Cette plateforme en ligne est accessible.

https://maspemaths.cned.fr/login/index.php

Samuel Beckett, Oh les beaux jours, Happy Days (1961)

Happy Days(1961)

Oh les beaux jours !

(1963) pour la version française traduite par l’auteur

Samuel Beckett 1906-1989

PRIX NOBEL EN 69 POUR ?

L’ENSEMBLE DE SON OEUVRE…Un humanisme moderne


Madeleine Renaud, Samuel Beckett et  Roger Blin pendant les répétitions de
Oh les beaux jours
1963. Photo Roger Pic, © Adagp, Paris, 2019.

sa BIO

Samuel Beckett est un écrivain d’origine irlandaise qui entretient une relation toute privilégié avec Paris et la langue française. Après une première visite de Paris pour ses 14 ans, Beckett a la chance de revenir en tant qu’étudiant et en qualité de lecteur d’anglais à l’Ecole normale.

Il sera caché par et avec Nathalie Sarraute durant la guerre, il entre alors en Resistance et commence à écrire directement en français à partir de 1945.

Son bilinguisme ,comme celui de Wilde, lui permet de traduire lui-même ses œuvres d’une langue à l’autre et lui confère un style sobre, moderne et décomplexé en français qui sert le propos du mouvement du théâtre de l’absurde. S’il faut mettre une étiquette sur l’ensemble de son oeurve romanesque, dramaturgique et poétique qui lui value un prix Nobel en 1969.

C’est un écrivains du Bac cette année et un écrivain majeur de la littérature cosmopolite du XXème siècle.

Le Sujet de cette pièce

Voici le résumé de Ludovic Janvier, Beckett par lui-même, aux éditions Le Seuil, 1969 :

Deux journées sous le soleil, au cours desquelles, enfouie dans la terre jusqu’au torse puis jusqu’au cou, Winnie dure. Avalée par le sol, elle se dit légère. Appuyant de temps à autre son discours sur les restes de son Willie qui achève de remuer et peut-être de vivre, elle bavarde à petits coups, prie, raconte, chantonne et se souvient, recense ses derniers maux et ses derniers biens avec la souriante sérénité de celle qu’une grâce singulière a visitée : ce qui nous paraît enfer lui est tout venant, un mot de Willie est une joie, un jour sans mourir est un beau jour. Mesurée, indulgente, elle règne sur son malheur. 


Lire la suite « Samuel Beckett, Oh les beaux jours, Happy Days (1961) »